12000 manifestants sur Annecy et après…?

Jeudi noir pour le gouvernement, jeudi d’espoir pour les salariés, privés d’emploi, retraités, lycéens……

L’ampleur de la manifestation – 12 000 manifestants – dans les rues d’Annecy, démontre le rejet de la politique de casse du gouvernement et du patronat sur l’ensemble des branches d’activités, industrie, santé, éducation, libertés publiques, justice….

L’Union Locale CGT d’Annecy appelle les syndicats, les syndiqués, les salariés des secteurs privés et publics , privés d’emploi à débattre ensemble pour continuer à faire entendre leur colère contre les injustices qui les frappent.

Face à la baisse du pouvoir d’achat, le gouvernement répond paquet fiscal pour les riches.

Face aux appels à la grève, le gouvernent répond législation sur la grève abusive.

L’union locale d’Annecy appelle les syndicats à résister et s’organiser pour rejeter la politique capitaliste du gouvernement et du patronat, faire que le journée du 29 janvier soit le début d’un mouvement de révolte, de mobilisation pour un changement de société, pour une plateforme revendicative de classe.

L’union locale CGT d’Annecy appelle l’ensemble des salariés avec leurs organisations syndicales à ne pas attendre la réunion de février 2009 des confédérations syndicales avec Sarkozy, mais dés aujourd’hui créer les conditions d’actions, pétitions, rassemblements, interpellations des directions d’entreprise, grèves…

Le jeudi 29 janvier doit être un commencement vers une politique sociale au service des salariés, retraités, privés d’emploi et leurs familles.

L’Union Locale CGT
d’Annecy et Environs,