14 Octobre 2009: Les élus quittent la séance du CCUES

La direction de France Télécom s’entête à ne pas vouloir répondre aux mesures d’urgence face aux évènements dramatiques actuels.

Alors que l’on est dans une situation dramatique qui nécessite des mesures urgentes qui changent durablement et en profondeur l’organisation, le contenu et les conditions de travail, la direction a mis à l’ordre du jour un nouvel outil de flicage du personnel des métiers techniques nommé « UI excellence ».

C’est inadmissible et c’est pourquoi l’ensemble des élus ont mis fin à la séance de CCUES de ce jour.

Alors que les négociations sont en cours, l’urgence serait de répondre aux attentes et revendications exprimées fortement et fermement par les salariés comme cela vient d’être obtenu à Cahors et Clermont Ferrand avec le retrait des réorganisations en cours.

La direction doit arrêter de tergiverser et passer de la parole aux actes. La CGT appelle les salariés à poursuivre leur mobilisation sous toutes les formes, à faire connaître leurs exigences afin de ré humaniser l’entreprise.

La CGT continuera de mettre tout en œuvre pour que se soit ces exigences qui soient au cœur des négociations et qu’enfin des réponses soient apportées pour changer véritablement les conditions de vie et de travail des salariés de France Télécom.