19 mars: Dites NON à la privatisation de La Poste!

La Poste : Pour la CGT c’est toujours :

Non à la Privatisation, au changement en société anonyme et à l’ouverture du capital

Oui à l’avenir du service public postal et des postiers.

La CGT est contre le projet de rapport de la commission Ailleret.

La CGT à toujours affirmé, dans la commission Ailleret, que son rapport « doit exprimer les divergences voire les convergences » plutôt qu’un consensus qui n’existe pas.

En y indiquant que la majorité des membres de la commission se prononce pour une transformation de l’entreprise en société anonyme, le rapport ouvre la voie à la privatisation.

Rien ne l’oblige et rien ne le justifie, La Poste doit rester une entreprise publique.

Ni privatisation – ni statu quo

A chaque instant, chaque étape, la CGT a réaffirmé son opposition à toute transformation de La Poste en société Anonyme et à son ouverture du capital. A contrario elle est porteuse de propositions alternatives contenues dans son mémorandum présenté à la presse le 1er décembre 2008 et à la commission le 2 décembre.

La majorité des postiers et des usagers s’oppose à la privatisation de La Poste. Le gouvernement doit l’entendre et renoncer à cette privatisation.

Plutôt que d’envisager l’apport de capitaux extérieurs, le gouvernement doit intégrer dans son plan de relance le financement des besoins de La Poste en matière de service public moderne et rénové répondant aux besoins de toute la population en tout lieu du territoire.

Pour la CGT, nous pouvons gagner !

La mobilisation des postiers, des usagers et des élus doit se poursuivre et s’amplifier afin de peser sur les décisions du Gouvernement.

Au 13 mars on comptabilise 70 112 signatures chez le personnel et 296 764 chez les usagers, soit 366 876 signatures au total sur la pétition CGT et 14 000 récoltés sur des pétitions unitaires.

Continuons à signer la pétition

La journée nationale d’action du 19 mars qui se prépare sera un nouveau temps fort et contre la privatisation de La Poste et pour un service public postal moderne et rénové comme le propose la CGT dans son mémorandum.

Laisser un commentaire