2 février : Fonction publique : appel commun des organisations syndicales

Bandeau Cgt-Fonction-publique

SALAIRES : LE COMPTE N’Y EST PAS !

Les négociations salariales dans la Fonction Publique doivent reprendre !

Le Gouvernement s’obstine à imposer ses règles dans la négociation : « Vous acceptez l’augmentation du pouvoir d’achat, point indiciaire + mesures statutaires + mesures sociales ; ou je décide tout seul ! ».

Ce chantage est inadmissible !

Toutes les prévisions envisagent une inflation à 1,8% en 2006, il nous faut 1,8% d’augmentation du point indiciaire.

Pour l’instant, le Gouvernement impose une augmentation de 0,5% au 1er Juillet 2006. Quant aux mesures diverses, chiffrées à 0,6%, elles ne concerneront que 20% des fonctionnaires !!!

Ces perspectives ne sont pas de nature à résorber la précarité sociale grandissante que connaissent de nombreux salariés de la Fonction Publique.

De plus, les nouvelles suppressions d’emplois annoncées représentent un troc Salaire/Emploi inacceptable !

NE CÉDONS PAS AUX SIRÈNES DES BAISSES DES DÉPENSES PUBLIQUES SOIT DISANT INCONTOURNABLES. LES CITOYENS ONT BESOIN D’UN SERVICE PUBLIC FORT ET D’EMPLOIS PUBLICS STATUTAIRES, RECONNUS ET QUALIFIÉS !

Préavis La Poste 2 février 2006

Préavis France Télécom 2 février 2006