29 janvier: Appel de l’Union Départementale CGT

La crise sociale : C’EST EUX !

La solution : C’EST NOUS TOUS !

C’EST NOTRE PARTICIPATION À LA GRANDE JOURNÉE INTERPROFESSIONNELLE et UNITAIRE de GRÈVE et de MANIFESTATION

La crise sociale …. C’EST EUX !

Patrons et gouvernement, qui depuis des années cassent l’emploi public et privé, démantèlent l’industrie et les services publics, brident les salaires… conduisant ainsi à appauvrir des millions de personnes dans notre pays, à les empêcher de consommer à hauteur de leurs besoins, à augmenter l’endettement…

Résultat :

  • moins de consommation
  • moins de demandes
  • moins d’activité
  • toujours moins d’emplois

Dans le même temps les milliards de profits dégagés étaient largement ponctionnés par les actionnaires au détriment de l’investissement industriel et humain.

Et ce qui devait arriver … arriva … à force de tirer sur la corde … elle casse …

La solution …. C’EST NOUS TOUS !

Nous tous, avec un impératif : des salaires et des retraites qui permettent de VIVRE et non plus de SURVIVRE, qui permettent de favoriser la relance de la consommation, donc de l’activité industrielle et économique et donc de l’emploi. C’est le schéma inverse que celui proposé par Sarkozy.

C’est la solution et c’est bien à NOUS TOUS DE L’IMPOSER !

POUR LA CGT, Il faut imposer des mesures urgentes pour nous, pour notre avenir et celui de nos enfants

Il faut imposer d’autres choix et une politique sociale qui ouvre des perspectives d’avenir.

Pour cela :

  1. L’argent, et il existe*, doit être utilisé en urgence (* on vérifie quotidiennement que les caisses ne sont pas vides)
    • Afin que tout salarié, victime de mesures de chômage partiel, ne subisse aucune perte de salaire.
    • Pour fixer le SMIC et les coefficients de démarrage de toutes les grilles de salaires à 1 600 euros, donc une augmentation générale de tous salaires de 300 euros minimum.
  2. Aucun dividende ne doit être versé aux actionnaires en 2008 ! Cet argent doit cette année servir exclusivement à l’investissement industriel et humain des entreprises ( et que l’on se rassure, cela ne les mettra pas sur la « paille »).
  3. Plutôt que de vouloir nous faire travailler jusqu’à 70 ans, le dimanche, etc… embauchons à 35 heures.
  4. Le(s) plan(s) de milliers de suppressions d’emplois dans notre fonction publique doivent être abandonnés ; nos enfants, la population en général ont besoin de services publics dynamiques, efficaces…
  5. Les privatisations, en particulier celle de La Poste, doivent cesser ! Elles démontrent quotidiennement leur inefficacité sociale et économique.

ALORS TOUS ENSEMBLE GAGNONS UN AUTRE SOCIAL AGISSONS POUR IMPOSER DE VRAIES RÉPONSES

GRÈVE ET MANIFESTATION JEUDI 29 JANVIER 2009 à l’appel des UD CGT, CFDT, FO, CFE/CGC, CFTC et de FSU, UNSA, Solidaires

Rassemblement 14 H – Préfecture – Annecy