20 avril 2010 – Journée d’action nationale unitaire

Salaires, pouvoir d’achat, emplois, conditions de travail, contenu des missions de service public sont au cœur des nombreuses luttes qui se développent, de manière offensive, dans le privé comme dans le public, de plus en plus couronnées de succès pour les salariés.

La dimension unitaire de ces luttes est le point commun fédérateur posant ’exigence des salariés d’avoir les organisations syndicales unies au service de leurs revendications.

L’appel unitaire CGT, CFDT, FSU, UNSA, Solidaire à construire le 20 avril des initiatives dans les entreprises sous toutes les formes doit, pour la CGT, être mise au service des ces constructions revendicatives unitaires dans le plus grand nombre d’entreprises.

Cette journée doit aider à ancrer la cohérence revendicative pour de meilleurs salaires et des emplois stables dans une meilleure répartition des richesses pour un financement pérenne du système de retraite.

Les 800 000 manifestants du 23 mars doivent pouvoir contribuer à cet ancrage dans leur propre entreprise pour travailler l’élargissement et l’engagement du plus grand nombre de salariés.

Le 20 avril doit aussi être mis au service du déploiement vers les salariés des entreprises qui n’ont pas encore décidé des formes d’actions à construire pour faire avancer leurs revendications.

C’est cette démarche originale de la CGT, unitaire et cohérente sur les contenus revendicatifs, qui doit être mise à disposition de tous les salariés pour faire monter l’expression des exigences sociales sous toutes les formes le 20 avril dans le plus grand nombre d’entreprises.