Accident de service

Le lundi 28 septembre 2009 Jean-Paul Rouanet mettait fin à ses jours en laissant un courrier incriminant sans ambigüité France Télécom.

Il aura fallu six mois pour qu’enfin son geste soit reconnu comme accident de service.

France Télécom n’hésitant pas à mettre en place des procédures sans référence à des textes législatifs pour retarder au maximum les décisions qui s’imposaient.

Six mois durant lesquels les salariés de l’entreprise se sont battus pour cette reconnaissance et pour imposer à France Télécom des changements radicaux pour que de tels actes ne se reproduisent plus. Pour sa famille, pour les collègues du service c’est une très bonne nouvelle.

C’est une lueur d’espoir pour faire changer en profondeur la politique désastreuse de France télécom.

Des changements en profondeur, c’est ce qu’attendent les salariés de France Télécom.

La CGT remercie toutes et tous qui ont agi au travers des pétitions signées durant cette période afin de  faire mesurer l’indignation du personnel face à l’attitude de l’entreprise.