Accord secret de non-concurrence entre Orange, SFR et Bouygues Télécom

Le Canard Enchaîné dans son édition de ce mercredi 24 août affirme que la Direction de la Concurrence dénonce un « accord occulte sur longue période » entre les trois opérateurs français.

Selon le Canard Enchaîné, un rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), accuse les trois opérateurs de « s’être secrètement réunis tous les mois depuis 1997 pour échanger des données confidentielles leur permettant d’adapter rapidement leur stratégie commerciale à l’évolution du marché ».

Ces réunions ont carrément été appelés « Yalta des parts de marché » par le dirigeant d’Orange, qui dépendait directement de Thierry Breton, maintenant Ministre des Finances.

La CGT dénonce cette pseudo-concurrence, les usagers vont être certainement ravis d’apprendre qu’ils ont été bernés et les salariés heureux d’apprendre qu’ils ont souffert, jusque dans leur chair pour certains, au nom d’une concurrence somme toute bien organisée.

La CGT demande l’arrêt immédiat de cette politique néo-libérale et la nationalisation du secteur des télécommunications.