CNSHSCT du 01 février, les organisations syndicales quittent la séance

Maintien des cahiers hsct : la direction doit respecter ses engagements
Lors du comité national du 10 octobre 2005, suite à la demande unanime des organisations syndicales sur la remise en route des cahiers HSCT, FT avait pris l’engagement de les maintenir. Cela devait faire l’objet d’une recommandation en direction des CHSCT locaux. Force est de constater que sur le terrain la plupart des CHSCT se sont heurtés à une fin de non recevoir sur le maintien ou la remise en route de ces cahiers Aussi à l’ouverture du comité ce 1er février, la CFDT, CFTC, CGT, FO, SUD, ont fait la déclaration suivante : « L’ensemble des organisations syndicales demande le respect des engagements pris par la Direction au cours du CNSHSCT du 10 octobre 2005. Par conséquent elles demandent que la recommandation faite par le CNSHSCT sur le maintien des cahiers hygiène sécurité et conditions de travail (format papier ou électronique) dans les unités, soit portée à la connaissance de tous les Présidents et Secrétaires des CHSCT locaux, et figure sur le compte rendu du Comité comme cela avait été prévu lors de la réunion du 10 octobre »

Réponse du président : « nous avons changé d’avis ».

Inadmissible !
Un tel revirement de situation est extrêmement inquiétant. Quelle crédibilité accorder à une direction qui a de tels comportements, qui change d’avis et attend plus de trois mois pour le dire. Ces pratiques n’avaient pas cours jusqu’à présent. Elle dénote en tout cas d’un profond mépris pour les salariés, les représentants du personnel, les institutions représentatives du personnel dont le CNSHSCT. Une nouvelle fois c’est le dialogue social qui est malmené. La CGT interpelle par courrier la direction.

Les organisations syndicales attendent une nouvelle réponse
Face à l’attitude de la direction, après une interruption de séance, elles ont demandé le maintien des cahiers. Devant l’attitude déterminée des représentants du personnel sur ce sujet, FT visiblement embarrassé décide finalement de donner une réponse sous une semaine. L’ensemble des organisations syndicales à demandé cette réponse pour la séance plénière du comité le 17 février 2006. Les organisations syndicales ont quitté la séance !

Agir sans attendre
La direction aurait elle peur de l’expression des besoins des salariés en matière de prévention, sécurité et santé au travail , et craint elle la traçabilité des demandes émanant des salariés ? En effet les cahiers ont démontré toute leur efficacité. Leur rôle est d’autant plus important que les territoires couverts géographiquement par les comités sont de plus en plus larges et que FT en parallèle a diminué le nombre des acteurs de proximité de la prévention (CLS, médecine de prévention, assistants sociaux etc.) FT se veut une entreprise socialement responsable. Elle communique en ce sens ; elle tient des colloques sur des thèmes comme « agir contre l’exclusion interne, une responsabilité sociale de l’entreprise », parle d’intégrité, de sincérité, responsabilité, du respect des personnes. Mais la réalité est tout autre des lors que les salariés peuvent accéder à un moyen d’expression.

La CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à exiger

le respect des engagements pris par FT dans toutes les instances

le maintien des cahiers hygiène et sécurité

Déclaration préalable CGT CNSHSCT du 01 février

Laisser un commentaire