Crédit exceptionnel de 2 JTL en 2010

La CGT a pris acte de la mesure significative concernant l’attribution de 2 jours de
JTL supplémentaires au titre de l’année 2010. C’est une première réponse aux
revendications de la CGT dans le cadre des négociations en cours.

Cela dit, cette avancée ne peut à elle seule mettre fin aux exigences récurrentes du
personnel en la matière qui sont aussi les revendications de la CGT :

  1. La Pérennisation de cette mesure après 2010.
  2. Que ces 2 jours ne soient pas soumis à la proratisation.
  3. La demande que leurs soient rendus les JTL dûes au titre des années 2004, 2005, 2008 dans le cadre de l’accord pour Tous. Rappelons que la durée annuelle en heures travaillées a été dépassée en 2004, 2005 et 2008.
  4. La mise en place d’un processus de décompte annuel basé sur les heures réellement travaillées comme l’impose le code travail et le demande l’inspection du travail dans son courrier à FT. Une décision du tribunal de bordeaux a d’ailleurs condamné la direction à payer à un salarié les jours dus au titre des années 2004 et 2005.

Par ailleurs, toujours dans le cadre d’une autre répartition des richesses, et du changement et de la rehumanisation auxquels FT s’est engagé, la CGT réitère sa revendication de prise en compte par l’entreprise du jour de solidarité dans son intégralité.

Les élus CGT ont donné un avis favorable, au CCUES, à l’Information-Consultation sur le projet de décision unilatérale de l’employeur, relative au crédit exceptionnel de 2 JTL supplémentaires pour 2010. Cet avis positif du CCUES (13 voix pour sur 25) rend valide l’octroi de ces 2 JTL. Reste à négocier les conditions pour son octroi à toutes et tous et sa reconduction.

Les négociations nationales se poursuivent sur le chantier « Conditions de Travail » dont la question des 2 JTL continue d’y être à l’ordre du jour. Dans ces négociations, la CGT continue de porter les revendications pour que les 5%, des travailleurs de FT et à Orange, à 35 heures ne soient pas mis à l’écart de cette décision. Cette inégalité est source de souffrance au travail, il ne faut donc pas d’exclusion.

La CGT appelle les salariés à agir dans tous les services pour que toutes et tous bénéficient de 2 jours de JTL supplémentaires en 2010 et la prise en compte de la journée solidarité par l’employeur.