Des directeurs d’Établissements responsables OUI, voyous NON!

STOP AUX DERIVES….

Depuis la mise en place de Responsabilité des Managers et de la Nouvelle Gestion des Cadres, nous assistons et nous sommes alertés sur de nombreuses dérives :

  • Non respect de la réglementation : sur les congés, les licenciements, le non- respect des rendus de repos de cycles, la non déclaration d’accident de service au CHSCT, dissimulation de tentative de suicide….
  • La Loi impose de respecter le Code du Travail mais La Poste ne le respecte pas: par exemple , rappelons-nous, des dernières condamnations que La Poste a subies, sur les contrats en CDD à répétition, sur le temps d’habillage réglementé depuis 2000 etc…..
  • Les conseils de disciplines sont en forte augmentation.

Le « dialogue social » s’apparente de plus en plus à des réunion de propagande – pardon de communication -, sur une stratégie industrielle, où les seules questions et réponses qui prévalent sont  : le personnel va-t-il réagir négativement (en interpellant les usagers par la grève, pétition…) ? Le droit d’opposition des organisations syndicales peut être difficilement mis en place – vu le chantage exercé par la Poste sur les repos de cycles, sur le samedi. Les agents subissent des organisations incessantes que La Poste ne respecte pas et est réticente sur le paiement des heures supplémentaires ou de dépassement. Les bilans à 6 mois ne sont pas présentés…

Le syndicat CGT FAPT 74 ne tolérera aucune dérive quant aux attitudes et comportements agressifs, irrespectueux des Directeurs d’Établissement, comme cela s’est produit, ce vendredi 22 janvier 2010 à Thonon CDIS. Pour l’instant, aucune réaction de la DOTC. Par contre, si un facteur aurait agi de cette façon, le « couperet » tomberait immédiatement: exclusion temporaire et conseil de discipline!!!!!

Le syndicat CGT FAPT 74 ne tolérera pas une justice à deux vitesses, et, s’opposera à tout responsable de la Poste qui souhaiterait développer un management par la peur, la dévalorisation, les pressions, voire le harcèlement……comme cela se pratique à Orange-France-Télécom.

Si certains Directeurs d’Établissement pensent que la DOTC les « couvrira » et qu’ils peuvent agir ainsi en toute impunité, nous leur rappellerons, qu’ils sont responsables pénalement – à lire ou à relire le texte sur « La responsabilité des Managers, ainsi que l’article du Règlement Intérieur concernant le harcèlement. Nous rappelons également aux Directeurs d’Établissement que si certains rêvent d’abolir le Code du Travail (de la paperasse comme disent certains), nous sommes dans un État de droit.

La gestion par le harcèlement moral, le stress est condamnable au pénal, la Cour de Cassation par son jugement du 19 novembre 2009, le rappelle…

Alors à bon entendeur salut…