Distribution – Retraite : un choix de société

Le gouvernement entend mener au pas de charge la réforme des retraites sur fond de campagne catastrophique et fataliste.

Pour la CGT, le fond et la forme de cette réforme passent par des solutions à construire pour financer durablement le système de retraite garantissant la solidarité entre les générations, une égalité entre les salariés, et l’appréhension du développement démographique comme un progrès social.

La CGT propose :

Garantie de l’âge de départ à la retraite à 60 ans et dés 55 ans en prenant en compte la pénibilité,

un taux de remplacement de 75% sur l’ensemble de la rémunération,

l’intégration des primes dans le traitement et le calcul de la retraite,

la mise en extinction de la RAFP (Retraite Additionnelle de la Fonction Publique),

une pension minimale équivalente au SMIC pour une carrière complète,

l’amélioration des droits familiaux et conjugaux : bonification d’un an de cotisation par enfant pour les femmes et pension de réversion à 75% sans condition d’âge et de ressources,

la reconnaissance de la pénibilité au courrier, avec la prise en compte d’un trimestre supplémentaire de cotisation pour la retraite, par année de travail pénible,

la validation des années d’études et des périodes de recherche d’un premier emploi.

L’ensemble des organisations syndicales de La Poste appelle à amplifier et à faire converger les mobilisations en cours, c’est un point d’appui pour gagner.

La CGT propose de noircir les cahiers de revendications, de s’exprimer sous toutes les formes : pétitions, AG, délégations de masse,…….

Dans le même temps, les Organisations Syndicales CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA appellent à une journée nationale de mobilisations, de grèves et de manifestations pour l’emploi, les salaires et les retraites le jeudi 27 mai 2010