Emplois et conditions de travail !

La Direction du Courrier vient d’ouvrir 3 thèmes de négociations au niveau national :

  1. Vie au travail : équilibre vie privée/vie professionnelle, la santé, l’aptitude, la vie de l’équipe.
  2. L’élaboration d’une méthode de suivi des accords et des projets d’organisation.
  3. L’organisation de la négociation locale

L’ouverture de ces négociations est à mettre à l’actif des nombreuses luttes des différents services du courrier.

Au courrier, La Poste est toujours sur une prévision de la baisse du courrier de – 30 % d’ici 2015. Comment prévoir une telle baisse alors que les chiffres du trafic de début 2010 sont supérieurs aux prévisions de La Poste ?

Facteur d’Avenir avec la mise en place de la sécabilité a accentué la flexibilité et la modulation du temps de travail.

Pour la CGT, en matière de vie au travail, La Poste est responsable de la dégradation, de la santé physique et mentale de son personnel. Il lui appartient donc de la prendre en compte et d’y apporter des réponses concrètes et urgentes !

La CGT propose :

  1. l’arrêt immédiat des restructurations et de la sécabilité,
  2. de replacer l’être humain au centre de l’organisation du travail dans une logique de développement durable, à l’inverse d’une logique de rentabilité à court terme,
  3. la création d’emplois nécessaires à l’accomplissement des tâches pour gagner de meilleures conditions de travail,
  4. la révision des normes et cadences en intégrant la pénibilité
  5. un volant de remplacement à 25% minimum,
  6. le retour à des tournées une et indivisible,
  7. le remplacement de chaque départ, y compris à la retraite par une embauche.

L’emploi à La Poste, 1er employeur public après l’État, est un enjeu économique. Elle peut et doit contribuer au financement des retraites.

Les 531 millions d’euros de bénéfices réalisés en 2009 le permettent. Et c’est sans compter l’apport de 2,7 milliards de l’État et de la CDC, que la CGT propose de mettre à profit pour les personnels et le développement du service Public Postal sur le territoire national.

En France, pour un million d’emplois créés, c’est 5 Milliards de recettes supplémentaires pour les caisses de retraites. La Poste doit y contribuer !!!