En direct du CE DTCE du 14 décembre 2009 – L’emploi

Bilan 2008 des Heures Supplémentaires

Pour la CGT, ce bilan est faussé : au moins 10 000 heures manquantes à l’AD, les heures faites lors de travaux urgents de sécurité non prises en compte, idem pour les heures suppl. des cadres, pas de « photos » par unité (à traiter en local selon la DT), etc…

La Direction reconnaît d’ailleurs que les outils et applications gérant les heures supplémentaires ne sont pas fiables, ce qui est incompréhensible et inacceptable pour une entreprise comme FT alors que la loi et le code du travail l’imposent!

Au total, plus de 90 000 heures sup théoriques ont été effectuées en 2008, ce qui correspond à au moins 55 emplois…

En masquant la réalité, FT tente de se dédouaner du nombre d’emplois correspondant à toutes ces heures supplémentaires ; Il y aura bien entendu toujours des heures supplémentaires à faire, les aléas du travail en décident.

Mais pour la CGT, le recours aux heures supplémentaires doit rester l’exception. L’organisation du travail doit permettre de concilier vie privée et vie professionnelle. La politique RH de l’entreprise doit permettre de limiter l’utilisation de ces heures au strict minimum.

Cette politique passe aussi par l’embauche de personnel !

L’emploi au 3ème trimestre…

…c’est 9,22% de déflation, c’est  une augmentation de plus de 8% des congés de maladie et longue durée, c’est aussi une baisse des contrats en alternance, c’est toujours l’impossibilité pour les femmes d’accéder à la bande G!

Malgré une déflation importante des effectifs, les congés de maladie augmentent, preuve d’une détérioration notoire des conditions de travail!

Perte sèche d’emploi dans le domaine technique, idem dans le domaine client, 8 recrutements externes pour 28 sorties dont 21 démissions de CDITP, recours à la sous-traitance et au CDD, tels sont les ingrédients indigestes de l’évolution de l’emploi au cours de ce 3ème trimestre…

Cette situation au 3ème trimestre est dans la continuité du second qui lui-même est le petit frère du premier! Toujours aussi mauvaise!

La commission emploi et métiers et la CGT ne sauraient cautionner ces résultats d’une politique qui vise inexorablement à vider l’entreprise de ses emplois!

In fine, il subsiste une question d’importance : quelle est ou quelle sera la part de la Direction Territoriale Centre-Est sur les 1300 emplois ré-internalisés?