En direct du CE DTCE du 14 décembre 2009 – Changer, vraiment changer en 2010, c’est possible!

Voici une année que de nombreux salariés de France Télécom ont hâte de voir se terminer. Les drames vécus au sein de notre entreprise ont marqué profondément les agents, et les premières conclusions du rapport « Technologia » sont édifiantes.

Depuis, les nombreuses luttes qui se sont développées, ont permis de faire renaitre l’espoir avec l’ouverture des cinq chantiers de négociation, les négociations sur le stress, les assises de la refondation, et la conclusion d’un accord sénior qui, tout en ayant ses limites, redonne la possibilité à des agents de partir progressivement de l’entreprise tout en permettant d’en remplacer une partie.

Cet espoir ne doit pas être déçu, la CGT a déjà alerté de nombreuses fois la DTCE mais bien des unités trainent des pieds pour mettre en œuvre les mesures nationales annoncées.

La CGT s’interroge sur la réelle volonté de changement des conditions de travail dans l’entreprise.

En effet, quand on constate amèrement qu’un médecin du travail démissionne en exprimant sans détour ses motivations explicites, le personnel peut se poser des questions.

La CGT s’est d’ailleurs adressé à tous les médecins, infirmières et assistantes sociales de la DTCE afin qu’avec l’ensemble des organisations syndicales, soit débattu et mis en avant les moyens nécessaires à l’accomplissement de leurs missions.

La CGT a encore dénoncé les agissements du « pôle enquête » sur le plateau de l’UAT Toulon alors que le CHSCT mène déjà une mission suite à 3 alertes sur l’état de santé du personnel.

De plus, 2 entraves au CHSCT sont relevées par l’inspecteur du travail sur l’AVSC. Cette succession d’entraves au CHSCT dans 2 unités différentes de la DT n’est certainement pas un signe fort des changements attendus, alors que le PDG annonce que le France Télécom de demain ne sera pas celui d’hier, que le DRH annonce que le temps est venu d’ouvrir des négociations locales, et que de nombreuses notes des directions nationales attendent leurs déclinaisons dans les unités…

La CGT a invité la Direction à le démontrer sur le terrain, de donner le ton, et a exigé des mesures marquant réellement la volonté affichée en permettant, dans un premier temps, à tout le personnel de France Télécom de passer de bonnes fêtes de fin d’année avec par exemple une prime de fin d’année et l’attribution d’un jour de congé exceptionnel.

Amorcer les changements en 2010 peut passer par là ! Les moyens existent, le personnel peut l’imposer !