En direct du CE DTCE du 29 avril 2010 – Chassez le naturel, il revient au galop à la DTCE !

Alors que des drames humains continuent de se produire (nouveau suicide à Toulouse), l’attitude actuelle de la DT CE a été dénoncée par la CGT en préalable à cette séance de CE : insister auprès des tribunaux pour maintenir des blâmes à deux salariés élus CGT de l’UAT, refuser l’assistance des représentants du personnel pour un salarié convoqué par un « pôle enquête », structure par ailleurs non reconnue ni par le Code du Travail ni par les statuts de la Fonction publique, tergiverser entre Directions pour la réintégration d’un cadre et par là même continuer d’attiser des souffrances, tels sont quelques exemples encore vécus dans différentes unités.

La CGT a réaffirmé que ses élus, ses adhérents n’acceptent pas et n’accepteront jamais que des salariés, soient traités ainsi !

Alors que des prémices de changement commencent à voir le jour (et la CGT s’est inscrit sans détours dans les négociations) comme une stabilisation des emplois pour 2010, des mesures salariales certes très minimes mais inédites, des « mesurettes » pour les prises de congés, la Direction et ses Directeurs d’unités digèrent difficilement la volonté de refondre les techniques de management, et semblent être par contre animés d’un esprit de revanche manifestement en opposition totale avec les déclarations nationales!

Pour la CGT, ce grand écart entre les annonces nationales et la réalité du terrain risque d’être à l’origine de nouvelles souffrances pour le personnel !

Ajouter de nouveaux facteurs à la longue liste des risques psychosociaux ressort de l’irresponsabilité des différentes Directions !

Résister, se mobiliser, s’entraider et proposer une autre organisation du travail reste de la responsabilité des salariés et de leurs syndicats, la CGT y prendra toute sa place !