En direct du CE DTCE du 29 juin 2010 – Évolutions à l’AD : des intentions pas si bonnes que ça !

Que ce soit dans le dossier « Flagship » ou dans le dossier « Arche », la Direction met en avant les besoins des clients et « oublie » leurs adéquations avec les moyens, tant matériel qu’humain pour le personnel.

Si l’aménagement des locaux à « Lyon République » a semble-t-il satisfait les salariés (bien que la surface prévue des vestiaires soit de 10 m² pour 39 personnes…), le nouveau concept « Flagship » entraîne des conséquences fâcheuses pour le personnel ; en effet, l’obligation de résultats sans tenir compte des situations individuelles particulières, la pression due à ce genre de magasin et de sa clientèle ( branchée multimédia et férue de technologie), et travailler 3 samedis sur 4 sont bien de nature à détériorer leurs conditions de travail.

La Direction n’ayant pas accordé de souplesse sur ces points, ni sur les futures grilles horaires, les élus CGT, bien qu’approuvant l’ouverture de cette boutique, se sont trouvés dans l’obligation d’émettre un avis négatif…

Quant au projet « Arche », devant améliorer la satisfaction des clients, suite à des dysfonctionnements, en leur apportant toutes les réponses nécessaires en boutique, il va consister à mettre en place une organisation où des conseillers, voire des vendeurs, devront connaître toutes les arcanes et subtilités des applications des AD, de l’UAT, de l’AVSC et des UI…

Les vendeurs de Vienne, choisis pour être « pilote » de ce projet, serviront de relais vers leurs 3 collègues futurs conseillers basés à Annecy.

Laisser un commentaire