France Télécom: La règle des quatre tiers

En matière de redistribution des bénéfices, la direction de France Télécom a décidé de surpasser la politique du Président de la République, celui-ci déclarait en effet en 2009:

« Mon objectif, ce serait qu’on obtienne la société des trois tiers : en cas de bénéfices, un tiers pour l’actionnaire, un tiers pour les salariés, un tiers pour l’investissement » Nicolas Sarkozy

À France Télécom, en 2010 les bénéfices seront ainsi répartis:

  1. un tiers pour les actionnaires,
  2. un deuxième tiers pour les actionnaires,
  3. un troisième tiers pour les actionnaires.
  4. et dans un but louable de répartition équitable des profits réalisés, une quatrième partie sera redistribuée aux actionnaires.

Il y a quand même un petit problème: en versant plus qu’elle n’a gagné, l’entreprise va devoir puiser dans ses réserves et ce faisant affaiblir ses fonds propres, sans doute même s’endetter pour payer les actionnaires.

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, France Télécom s’est engagé aujourd’hui à maintenir le montant de cette redistribution jusqu’en 2012. Les investisseurs ont apprécié l’engagement et France Télécom affiche la deuxième plus forte hausse de l’indice CAC 40.

Où est la vision à long terme de l’entreprise? À quoi pensent nos dirigeants? « prend l’oseille et tire toi » répondrait Audiard, sauf que dans ce cas ce n’est pas du cinéma.