Manifestation contre la privatisation de La Poste

Les militants d’organisations syndicales, d’associations et de partis politiques se sont rassemblés ce mardi 15 décembre à 11H00 devant la Recette Principale de La Poste à Annecy pour manifester leur opposition à La Privatisation de La Poste.

Le projet a été présenté ce même jour à l’Assemblée Nationale par le gouvernement.

Les intervenants ont dans leur prise de parole, dénoncé cette volonté de privatiser La Poste en dépit de l’opposition d’un grand nombre d’usagers. Le succès de la votation citoyenne, organisée du 3 au 5 octobre dans toute la France, avec plus de 2,3 millions de votants l’a rappelé sans équivoque, elle avait par ailleurs conduit le gouvernement a dévoiler une nouvelle fois son mépris de l’opinion de la population, en qualifiant cette initiative populaire de « tartuferie » par la voix du ministre de l’éducation, Luc Chatel.

Le gouvernement répète inlassablement qu’il n’est pas question de privatiser la Poste : malgré sa transformation en société anonyme (S.A.), elle resterait propriété de l’État à 100 %.

Nous ne pouvons pas leur faire confiance!

Les privatisations précédentes de services publics : France Télécom, EDF-GDF, etc.. nous l’ont prouvé, l’État ne restera pas majoritaire dans la S.A. De plus, devant la situation du budget de l’état avec une dette passée de 38 Mds€ en octobre 2007 à 134 Mds€, soit 90% PIB, en octobre 2009 et face aux critères de Maastricht à respecter, comment le gouvernement ne pourrait pas être tenté de se séparer des bijoux de famille?

La mobilisation continue!

La CGT Fapt-74 appelle les agents de La Poste en Haute-Savoie à investir toutes les actions en cours pour se faire entendre. Le monde du travail n’est pas le monde des « bisounours »; croire que les agents de La Poste ne vivront pas le cauchemar de leurs ex-collègues PTT de France Télécom est un comportement digne de l’autruche; laisser à quelques militants syndicaux le soin de s’occuper de son avenir professionnel n’aboutira à rien; les actions récentes gagnées par les salariés ont montré que seule une lutte commune, rassemblant par dizaines de milliers, et même beaucoup plus, est en mesure de mettre en échec les plans d’une élite aux intérêts opposés aux besoins des travailleurs, en leur imposant par la force, le seul moyen réaliste, l’interdiction des licenciements et la réquisition de la fortune amassée par les actionnaires pour garantir le salaire et l’emploi à tous.

Tous ensemble! Avec la CGT, continuons la lutte!

Contre la privatisation de La Poste!