Non à la privatisation d’EDF

La Fédération CGT des salariés du secteur des Activités Postales et de Télécommunications s’oppose à la privatisation d’EDF et à l’ouverture de son capital. Elle réaffirme qu’EDF doit rester 100% publique. EDF occupe une place stratégique dans le tissu économique, social et industriel de notre pays. Rien ne justifie la privatisation de cette entreprise performante et indispensable au développement du pays.

EDF dispose des capacités financières pour réaliser les investissements industriels nécessaires pour répondre aux besoins jusqu’en 2020. EDF dispose du potentiel humain pour développer son activité. EDF est un service public auquel les françaises et les français sont très attachés. Il ne doit pas être soumis à la loi de la spéculation financière.

Nous connaissons les effets et les conséquences de tels choix à France Télécom. D’ouvertures de capital en cessions d’actions, l’Etat possède aujourd’hui moins de 33% du capital. Les emplois ont été massivement réduits, les restructurations sont permanentes, tout est fait pour répondre aux seules exigences des gros actionnaires et des banques, tandis que le service rendu s’est dégradé et que la facture des usagers s’est alourdie.

France Télécom qui disposait de moyens financiers économiques énormes est aujourd’hui une des entreprises les plus endettées. La privatisation est un mauvais choix pour les salariés de l’entreprise, pour les usagers et pour le pays.

La Fédération soutient la lutte des salariés d’EDF et de leurs syndicats pour la défense de l’entreprise et du service public.

Elle demande au Premier ministre de convoquer d’urgence une réunion tripartite gouvernement/entreprise/ syndicats.

La Fédération appelle ses syndicats départementaux, ses sections syndicales, ses syndiqués et tous les salariés du secteur postal et de télécommunications à manifester sous toutes les formes leur opposition à la privatisation d’EDF et pour qu’elle reste 100% publique et à participer aux initiatives organisées dans les départements, les localités.

Les messages sont à envoyer à :

Monsieur Dominique De Villepin
Premier ministre
Hôtel Matignon
57 rue de Varenne
75700 PARIS
Fax 01.45.44.15.72

Site internet : www.premier-ministre.gouv.fr

Laisser un commentaire