SFR, Téléperformance, B2S, ARVATO, Transcom, la CGT appelle à des luttes communes

SFR, Téléperformance, B2S, ARVATO, Transcom, la CGT appelle à des luttes communes !

Le secteur des télécommunications est en proie à des opérations de fusions-acquisitions incessantes sont facteur de casse de l’emploi, des conditions de travail, des acquis sociaux qui ne répondent pas aux besoins des populations.

La procédure d’achat de Télé 2 France par SFR ne sera pas sans conséquences catastrophiques sur l’emploi et les conditions de travail de milliers de salariés, tant dans la sous-traitance qu’à SFR.

Si SFR s’est en effet engagé à intégrer les 70 salariés de Télé2, la direction ne s’est prononcé que pour un maintien des activités de Transcom pour l’activité de relation client du fournisseur d’accès que sur les trois années à venir, sans en préciser la nature ni les conditions !

2500 salariés de Transcom sont directement concernés puisque Télé 2 génère 98% de l’activité des centres d’appels de ce prestataire..

Les salariés d’autres entreprises sous-traitantes communes aux deux opérateurs sont aussi concernés, à Téléperformance, B2S, Arvato qui assurent une partie de la relation client tant de SFR que de Télé2.

Dans ce contexte, la mise en concurrence des salariés est exacerbée.

À SFR, les personnels des services clients subissent depuis plusieurs moi des attaques contre leurs conditions de travail, l’emploi et les salaires, l’aménagement du temps de travail.

Ils sont en luttes depuis le 7 novembre avec une participation de 40 à 50 % de grévistes. Le mouvement devrait s’étendre à l’ensemble du groupe le 14, date à laquelle la CGT appelle à l’action nationale unitaire de grève et de manifestations l’ensemble des salariés des activités postales et de télécommunications pour le droit à la communication et pour les revendications.

Les salariés de Transcom s’inquiètent du mutisme de leur direction suite au rachat de Télé 2, l’annonce ayant été faite sans aucune garantie sur l’emploi .

De nombreuses dérives sont d’ores et déjà constatées sur les sites où l’activité se réduit et où le management incite les salariés à quitter leurs postes contre décharge, au mépris de la législation ! C’est un retour au 19eme siècle et au travail à la tache !

Pour faire respecter leurs droits, leur dignité, leurs emplois, les salariés de Transcom seront également en grève le 14 novembre.

Téléperformance, Arvato,B2S ne sont pas en reste, la mise en concurrence avec les personnels des entreprises donneuses d’ordre y est catastrophique pour les salaires et le chantage à l’emploi y est permanent.

La CGT appelle l’ensemble des salariés de SFR, Téléperformance, Arvato et B2S à se mobiliser avec l’ensemble des personnels des Télécommunications le 14 novembre, pour le droit à la communication, pour un statut du travail salarié qui tire les garanties vers le haut, pour l’emploi, pour un salaire de base à 1500 euros minimum, pour la satisfaction de l’ensemble de leurs revendications.