CHSCT URR Alpes: Travail et canicule

Travailler en période de canicule doit être pris en compte dans les risques professionnels. En effet, les risques, directs et indirects peuvent engendrer des conséquences graves.

C’est un risque vital, disent les médecins de prévention

Des mesures et des moyens de protection sont donc à privilégier :

  • vêtements adaptés
  • locaux ventilés, isolés ou climatisés
  • horaires aménagés
  • pauses dans des locaux plus frais
  • boissons fraîches
  • utilisation de brumisateurs, de douches
  • sanitaires irréprochables

Les mandatés CGT ont obtenu que des premières mesures se concrétisent très rapidement :

  • les fontaines à eau fraîche seront réapprovisionnées dans les prochains jours
  • des brumisateurs devraient être mis à disposition auprès des RdG
    les véhicules devront être équipés de glacières ou de sacs isothermes
  • le personnel travaillant en extérieur sera doté de casquettes (hors budget individuel).

Il reste encore des choses à améliorer (horaires, clim, locaux adaptés, etc…)

  • l’employeur doit intégrer les conditions de températures pour protéger les travailleurs
  • l’employeur doit mettre à disposition de l’eau potable et fraîche
  • l’air doit être renouvelé dans les locaux, soit mécaniquement, soit naturellement
  • les locaux et postes de travail extérieurs doivent être adaptés ou aménagés à la température humaine

(articles R230-2, L731-2, R232-3, R232-5, R232-2,R232-)

Notre santé, c’est notre capital; Protégeons-la !; Revendiquons !