Emplois, stop à l’hémorragie !

France Télécom poursuit sa politique dramatique de suppressions d’emploi. Lors du premier Comité Central d’Entreprise du 15 mars 2005, M. Lombard a annoncé la poursuite des plans TOP.

La Division VSF qui chapeaute l’emploi notamment dans les services commerciaux et clients de FT en Directions Régionales va jusqu’à affirmer que la masse salariale, donc l’emploi, est la seule variable d’ajustement pour réduire les prix des services et des communications et entend supprimer 16.000 emplois en 2 ans..

De nombreuses DR annoncent d’importantes suppressions d’emplois pour 2005. Pourtant, le manque d’effectif pèse sur la qualité de service, remet en cause nos droits notamment en matière de congés, prive FT de recrutement de jeunes et donc de son avenir.

Ça suffit ! Les profits importants réalisés par FT, fruits du travail de ses salariés, ne doivent pas être accaparés par les actionnaires mais servir à améliorer les conditions de travail, développer les activités sur tout le territoire, recruter massivement des jeunes dont le taux de chômage est toujours trop élevé.

- Tous les départs en retraites ou en CFC doivent être remplacés.
- Tous les contrats précaires ou à temps partiel imposé doivent être transformés en véritable emploi stable, à temps complet et indéterminé.

Partout agissons, sans attendre, pour maintenir et développer l’emploi.