Dessin humouristique du PDE

En direct du CE DTCE du 24 février 2011 – Plan Déplacement Entreprise

Ensemble des mesures visant à favoriser l’usage des modes de transports alternatifs à la voiture pour les trajets domicile-travail, le PDE de la DTCE reste cependant bien en deçà de ce que peut attendre le personnel.

Des conventions ont été passées avec des sociétés de transport à Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand et St-Etienne, limitant ainsi les frais de trajet.

La CGT a demandé que d’autres conventions soient étudiées pour les autres secteurs géographiques.

Des aides peuvent être aussi allouées pour l’achat de vélo, vélo ou scooter électrique (150, 200 et 300 €) ; à noter une participation pour un achat d’équipement de confort ou de sécurité (50 €) pour les salariés se déplaçant uniquement à pied.

Ces mesures, qui ont le mérite d’exister, ne couvrent pas la totalité des besoins, et ne permettent pas une égalité de traitement de tous les salariés.

La CGT appelle le personnel à faire remonter ses besoins et revendications en la matière.

Les élus CGT se sont abstenus de donner un avis.