En direct du CE DTCE du 24 février 2011 – Démocratie rime avec justice économique et sociale !

Alain Gresh, directeur adjoint du Monde Diplomatique a déclaré dernièrement : « Un air de liberté souffle sur le monde arabe. Il est trop tôt pour savoir jusqu’où il s’étendra et quels seront les régimes qu’il emportera. Mais on peut déjà présumer qu’il ne sera plus possible pour ceux-là de diriger comme avant »

Droit au travail et à une vie décente, égalité entre hommes et femmes, droit à des conditions de travail justes et favorables, droit de s’affilier à un syndicat, droit de grève, droit à la sécurité sociale, droit à la dignité, à la liberté, à la justice sociale, exigence de la démocratie et définition d’un autre partage des richesses, toutes ces revendications ne nous sont pas étrangères, ce sont les mêmes en Europe, en France et chez Orange !

Les motivations de notre entreprise pour choisir de la sous-traitance à l’étranger doivent nous interroger…d’autant que le changement promis, lié à la crise sociale de 2009, a du mal à se traduire concrètement sur le terrain.

Pourtant, les attentes sont fortes pour 2011 car le quotidien ne change guère : pression sur les objectifs, manque de personnel, investissements sur les réseaux en baisse constante, problèmes récurrents rencontrés par le personnel toujours à l’ordre du jour…

Et quand il est possible de verser un dividende de 1,4 € par action sur trois ans de 2010 à 2012, le personnel créant cette valeur ne peut pas repartir les poches vides !

Alors que les négociations salariales viennent de s’ouvrir, la CGT demande que 3 Milliards d’Euros soient affectés à :

  • investir dans un projet industriel ambitieux (très haut débit fixe et mobile, développement de la recherche et développement…)
  • créer les milliers d’emplois nécessaires au projet industriel et à l’amélioration des conditions de vie et de travail, recruter massivement en CDI des jeunes au regard des départs massifs à venir.
  • augmenter de manière significative la rémunération fixe de l’ensemble du personnel et l’instauration du 13ème mois.
  • que soit reconduite et revalorisée la prime exceptionnelle versée dans l’ensemble du Groupe en 2008, 2009 et 2010.

Le dossier Orange France annonce en sous-main une réorganisation complète de l’entreprise, et les négociations avec les DS DT sur les bassins de vie, la déclinaison de l’accord IRP, le PDE ne tendent pas à démontrer un réel changement des choix de l’entreprise.

2011 doit marquer un tournant en matière de politique sociale et industrielle.

C’est ainsi que sera effectivement transformée France Télécom