Astreinte: Grève mardi 6 décembre

Permanences statistiques, nouveaux services, …

PROJET ASTREINTE

« Ce qui va changer, si on ne fait rien »

Situation actuelle Après la décision de FT
Aucun texte n’oblige un agent à faire l’astreinte L’astreinte sera obligatoire avec un délai de prévenance pouvant aller jusqu’à un jour « à titre exceptionnel »
Certains services font de l’astreinte, d’autres de la permanence statistique, d’autres des organisations spécifiques L’astreinte sera la seule organisation de permanence en heure non ouvrable
Seulement certains services font l’astreinte (à peu près 4500 personnes) La décision de France Télécom concerne l’ensemble du personnel. Au cas où on en douterait FT a joint à la feuille de paie du mois de novembre de tous les agents une note spécifique
L’astreinte est essentiellement à la semaine et quelquefois au week-end Maintenant elle pourra être très variée. Allant de ½ nuits à 6 jours maximum suivant les services et le nombre d’interventions
On a le choix entre payé et rendu aussi bien pour le temps d’attente (forfait) que pour les interventions Les temps d’attente (forfait) seront forfaitisés financièrement. (possibilité de transformer la moitié du forfait en heure, mais sur la base de son indice rée)
Le temps d’intervention est en heures supplémentaires. (avec choix de la compensation) Les interventions seront du temps de travail effectif. L’organisation de l’astreinte ne doit pas générer d’heures supplémentaires
La personne d’astreinte connait son emploi du temps hebdomadaire. Identique à son équipe, hormis le temps de repos (à charge de FT) La personne d’astreinte verra son emploi du temps modifié suivant ses interventions. Impossibilité de prévoir sa vacation du lendemain. Qui fera son activité en cas de repos obligatoire?

Attention !

  • Les temps de repos ne sont plus à charge de FT, mais de chaque agents, ce que dire que plus on travaille la nuit et plus on devra du temps a FT.
  • Il n’y a plus aucune référence au « poste de service ».

Refusons ce projet qui remet en cause nos conditions de travail et notre vie familiale.

Le 6 décembre,

Personnel concerné par l’astreinte

Toutes et tous en grève !