Isolée la direction suspend unilatéralement les négociations GPEC!

La négociation en cours entre les Organisations syndicales et la direction pour un accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) est au cœur de l’avenir du personnel.

Elle est en lien direct avec l’emploi et la gestion des restructurations par l’entreprise qui veut en faire un simple outil d’accompagnement.
Une vision des choses qui fait l’unanimité des organisations syndicales contre la direction.

L’isolement de la direction en dit long sur le contenu du texte écrit par l’entreprise qui est loin, très loin de correspondre à ce que les salariés en attendent.

Il s’agit ni plus ni moins d’une description des orientations non négociables de l’entreprise, de leurs conséquences dramatiques pour les salariés en terme d’emploi et de conditions de vie et de travail, accompagnée de la reprise des mesures à peine revalorisées de la tristement célèbre décision 46.

Un texte destiné à entretenir le fatalisme et interdire toutes réflexions et propositions alternatives des salariés pour d’autres choix.

Laisser un commentaire