Je suis … Macron!

Depuis le massacre de Charlie Hebdo et de l’hyper-marché casher, le gouvernement tente de surfer sur une certaine unité nationale illustrée par les millions de manifestant(e)s réunis par le slogan « je suis Charlie ».

Je suis Charlie …alors que la loi Macron détricote 150 années de luttes et de conquêtes ouvrières permettant à la liberté d’expression d’exister dans l’entreprise grâce aux instances représentatives du personnel ?

Je suis Charlie …alors que la loi Macron veut donner aux employeurs la possibilité de faire travailler les salariés le dimanche torpillant ainsi le droit au repos dominical acquis de haute lutte ?

Je suis Charlie… alors que la loi Macron privatisera deux aéroports contredisant les engagements du « Parti dit Socialiste » sur le service public ?

Je suis Charlie… alors que la loi Macron réduit drastiquement les prérogatives de la DIRECCTE (ex Inspection du Travail) et le droit des Délégués du Personnel et du CHSCT ?

Ce gouvernement n’est pas Charlie, il est MEDEF, il est Macron ancien banquier d’affaire, il est le représentant de la finance et du grand patronat français.

Pour la CGT, être, Charlie, c’est aussi être en grève et dans la rue le 9 avril !
« Mon véritable adversaire, c’est la finance », François Hollande candidat à la présidentielle, discours du Bourget 2012.

Source: Tenaces et Efficaces