La Poste déboutée , mais elle persiste et signe

Samedi matin , notre Camarade Christian GARRETTE s’est- présenté , comme l’ordonnance de référé du 20/12/2013 le stipulait , à 7h30 à son travail.

Déjà sur place , le responsable RH du Centre de Distribution d’Annecy, lieu de travail des facteurs, à rencontré Christian dès sa prise de service.

Après avoir confirmé la réintégration de Christian GARRETTE , le responsable RH lui a signifié sa mise à pied à titre conservatoire jusqu’à la prise de décision de l’Inspection du Travail, car La Poste ne veut pas reconnaitre qu’elle s’est trompée et réengage la procédure de licenciement avec autorisation de l’Inspection du Travail.

Vendredi , nous avons gagné une bataille mais la guerre n’est pas finie.

Pour gagner, cela passera par la mobilisation de tous(tes) …. La lutte continue.

 

3 réflexions au sujet de « La Poste déboutée , mais elle persiste et signe »

  1. Notre réseau de lutte Stop Stress management que j’ai lancé en fév 2011 à 15 et qui compte plus de 200 membres et a organisé un débat sur la Poste et les luttes contre les restructurations peut-il vous soutenir?
    Evelyne PERRIN, co-présidente,

    1. Bonjour camarade,
      Merci pour ton attention. bien sûr que j’accepte votre soutien. Vous pourrez trouvez encore davantage d’info sur mon dossier sur mon compte facebook.
      Fraternellement,
      Christian GARRETTE

  2. Bonjour,

    Nous avons le même problême sur la Savoie où un DS SUD au CHSCT,
    licencié le 22 août 2013 « pour menaces à son supérieur » a été réintégré par le Tribunal de PH sur son lieu de travail le 10 décembre 2013 mais son supérieur a voulu le muter à Lépin le Lac alors qu’il était auparavant à La Motte Servolex.
    Plusieurs procès et référés ont été nécessaires.

    Une nouvelle procédure syndicale est en cours pour faire appliquer le Jugement PH.

Les commentaires sont fermés.