La victoire du NON, un élan populaire contre l’Europe néo-libérale

Ce soir du 29 mai 2005, par son vote, le peuple français a dit NON :
- NON à la casse sociale,
- NON au chômage de masse,
- NON aux délocalisations,
- NON au manque de transparence et de démocratie des institutions européennes,
- NON à la propagande politique & au matraquage médiatique,

et en même temps OUI :
- OUI à l »Europe démocratique
- OUI à la justice sociale
- OUI à la solidarité

Le peuple français, après s’être engagé dans un débat passionné, a tranché de manière digne et responsable.

La CGT est fière ce soir d’avoir affirmé très tôt son opposition au traité.