Le 7 octobre agissons!

Le 7 octobre agissons pour :

  • nos revendications !
  • une autre répartition des richesses,
  • le progrès social et le travail décent

D’un coté plus de 7 milliards d’Euros de liquidités disponibles, de l’autre un accord salarial au rabais* entérinant la baisse de pouvoir d’achat pour tous, une destruction massive d’emplois et des conditions de vie et de travail qui ne cessent de se détériorer. *(accord salarial signé par CFDT, SUD, FO, CFTC et la direction. La CGT demande la réouverture des négociations).

L’injustice et la nocivité des choix de gestion de nos dirigeants n’a que trop duré, elle est insupportable !

Aubagne, Rennes, Bordeaux, St Avold, La Rochelle, Montauban….

La CGT contribue activement aux luttes qui continuent de se développer souvent dans l’unité pour le maintien le développement des activités et des emplois de proximité en interne, pour la réponse aux revendications salariales, pour le respect de la dignité, pour le temps de travail……

Cadre ou employé, expert, chargé d’affaires, opérateur en centre d’appels, technicien d’intervention, vendeur en agence ou autres, nous avons tous, toutes les raisons de nous mobiliser pour contester les choix des dirigeants du groupe et en imposer d’autres, privilégiant la pérennité et l’intégrité du Groupe plutôt que la stratégie financière au service exclusif de l’augmentation des dividendes.

Ne laissons pas les affaires du monde aux seules mains du monde des affaires !

L’emploi, les salaires et plus largement l’être humain, sont à France Télécom comme ailleurs utilisés comme variable d’ajustement avec l’objectif de maintenir une rente confortable aux actionnaires quoi qu’il arrive.

Il est donc indispensable que les salariés s’unissent, s’organisent syndicalement, se mobilisent pour empêcher une nouvelle dégradation de l’emploi, du pouvoir d’achat et des conditions de vie et de travail liée à la crise financière actuelle dont ils ne sont pas les responsables.
Pour la CGT seule la lutte pour une autre répartition des richesses produites est de nature à inverser l’ordre des choses par :

  • l’augmentation générale des salaires,
  • le développement de l’emploi stable et qualifié,
  • une véritable formation professionnelle accessible à tous,
  • l’investissement productif
  • la conquête du droit d’intervention des salariés dans les choix de l’entreprise

C’est possible de gagner et c’est le moment !

La déstabilisation majeure actuelle du système capitaliste confirme l’urgence pour les salariés de revendiquer partout d’autres choix, d’exiger un travail décent pour tous.

Le 7 Octobre a lieu une mobilisation syndicale mondiale, à l’appel de tous les syndicats membres de la confédération syndicale internationale (CSI).
La CGT a beaucoup milité pour que cette initiative mondiale coordonnée concernant plus de 100 pays puisse voir le jour.

C’est la première fois de l’histoire

L’objectif est de rassembler les salariés de toutes les professions, de tous les pays, dans des actions convergentes en faveur du travail décent.

Les questions salariales, de conditions et de contenu du travail, d’emploi, de service public, de protection sociale seront au cœur de cette journée en France comme dans une centaine de pays où les organisations Syndicales appellent à l’action.

C’est dans ce cadre que les organisations syndicales, CGT, CFDT, SUD, CFE-CGC appellent les salariés de France Télécom à faire cette journée un grand moment de convergences des luttes et d’expressions des revendications à partir de leur réalité et en lien avec les grands enjeux d’avenir.

La CGT, qui se félicite de ce front unitaire appelle les salariés à se réunir et décider de la grève et de la participation aux manifestations. Un préavis de grève national CGT sera déposé.

Le 7 octobre
à France Télécom/Orange,
tous ensemble en France, dans le monde,
pour nos revendications, et
pour le progrès social.