Les postiers en grève le 23 septembre pour défendre la Poste publique

Les postières et les postiers demandent le maintien du service public, sa modernisation, l’amélioration de leurs droits et garanties
Le 23 septembre,
nous serons en grève pour l’exiger !

Ouvrir le capital, c’est privatiser.

Devenir une SA, c’est privatiser La Poste !
Quel que soit le scénario, l’objectif serait de rémunérer des actionnaires. Dans une entreprise où la masse salariale représente plus de 70% du chiffre d’affaires, on voit vite qui va trinquer. N’oublions pas que le service universel courrier-colis est au service public ce que le RMI est au salaire !


Quant à l’aménagement du territoire, le service universel prévoit un point poste pour 10.000 habitants, puis 1 par tranche de 20.000. Chacun peut faire le compte. Et qui dit point poste ne veut pas dire bureau de poste !
Et puis n’oublions pas GDF : combien a t-il fallu de mois entre l’affirmation au maintien dans le public et son passage effectif dans le privé ?
Et cela malgré le préambule de la constitution et les promesses de l’actuel président de la République !

Rien ne justifie la privatisation de La Poste ! C’est aux revendications des populations et du personnel qu’il faut répondre !

TOUS ET TOUTES EN GREVE
LE 23 SEPTEMBRE 2008