Lettre des OS au Président de La Poste

Lettre des OS au président / commission Kaspar :
Les fédérations syndicales CGT, SUD, FO, CFDT, CGC/UNSA, CFTC de La Poste

A Paris, le 30 août 2012

Objet : Commission Kaspar et Grand Dialogue

Monsieur le Président,

A la veille de la présentation du rapport Kaspar et des décisions qui vont s’en suivre, l’ensemble des
fédérations syndicales de La Poste, réunies ce jour en intersyndicale, souhaitent à nouveau vous interpeller sur des sujets fondamentaux :

Si la commission Kaspar a eu au moins un mérite, c’est celui de confirmer le mal-être des postier-ères, trop longtemps nié par l’entreprise. La baisse considérable des effectifs (en moyenne 10 000 emplois par an et 4217 emplois pour les 6 premiers mois de l’année 2012), un système de gouvernance caractérisé par la metierisation des activités, une course à la productivité au-delà des capacités physiques et psychologiques du personnel, des dérives managériales échappant à tout contrôle : tous ces éléments ont concouru à déstabiliser le personnel.

Au lieu d’entendre les syndicats qui ont pourtant alerté les dirigeants depuis plusieurs années, La Poste a choisi de constituer une commission placée sous la présidence de Monsieur Kaspar. Par ailleurs, vous avez lancé une démarche d’écoute des postier-ères au niveau local. Ces initiatives ont fait naître beaucoup d’espoir puis de l’incrédulité alors que déjà les réorganisations sont relancées comme si rien ne s’était passé.

Nous souhaitons solennellement vous mettre en garde contre les graves conséquences qui pourraient
découler de mesures qui ne seraient pas à la hauteur de la situation.

Nous souhaitons également rappeler notre attachement à un dialogue social digne de ce nom, fondé
sur la transparence et le respect mutuel. De trop nombreux accords ont été transgressés, justifiant ainsi la défiance. Il revient à La Poste de rétablir les bases d’un dialogue social constructif avec des négociations loyales et transparentes, celui que nous avons toujours appelé de nos vœux.

Les fédérations syndicales de La Poste ont acté de nombreux points de convergence et se réuniront de nouveau le 6 septembre après la présentation du rapport Kaspar dans le but de décider ensemble des actions nécessaires.