Lutte victorieuse des facteurs du Var

Les facteurs de St Martin du Var et de Carros se sont battus durant 46 jours pour leurs revendications et contre le projet « facteur d’avenir », vecteur de la privatisation de La Poste, et plus largement contre l’abandon de tous les services publics.

  • La Poste voulait 36 quartiers ; par la lutte ils en ont obtenu 39.
  • La Poste voulait 6 tournées sécables, ils ont obligé les dirigeants postaux à revoir leurs propositions à la baisse : 4 tournées au lieu de 6 ;
  • La Poste exigeait 3 jours sécables par semaine ; il y en aura seulement 2.
  • La Poste voulait imposer 12 semaines de période faible 6 jours sur 7 : il n’y en aura que 6, … De nombreuses autres revendications ont été aussi satisfaites. Le résultat de cette lutte est exemplaire face à une direction de La Poste, qui a utilisé toutes les arguties juridico-répressives (assignation au tribunal, convocation à entretien préalable au licenciement, sanctions disciplinaires, …) pour tenter de s’opposer aux revendications du personnel.

La Poste a montré son vrai visage en matière de dialogue social.

La Fédération CGT FAPT salue cette lutte victorieuse. Celle-ci doit être un encouragement pour tous les postiers qui luttent pour leurs revendications, à la distribution et dans les autres services, pour le maintien et le développement du service public postal, contre les réorganisations et le projet de loi qui concourent à la privatisation de La Poste.

C’est un engagement à développer la lutte partout.