Tu as dit 500€?

L’accord salarial pour l’année 2010 à France Télécom, malgré une forte communication interne laisse les salariés sur leur faim. À la fin de l’année, on a pu tous avoir une idée un peu plus précise de cet accord salarial 2010, signé par FO, CFDT, et SUD.

En 10 ans à France Télécom, la part des salaires dans la richesse produite est passée de 44 à 30%.

Le sondage Technologia a révélé que 70% du personnel considérait ne pas être assez payé par rapport au travail qu’il effectuait.

L’accord salarial 2010 répondait-il suffisamment à ces deux injustices ?

Non bien sur!

Comme nous l’avions dit lors de la dernière séance de négociations et à la signature, cet accord n’est pas bon pour les salariés, même s’il comporte des avancées, largement dues à la CGT qui a poussé la direction dans ses retranchements pendant les négociations… notamment sur la prise en compte de l’ensemble des salariés dans l’accord.

L’accord salarial 2010 est injuste et inefficace.

L’efficacité d’un accord salarial se mesure à la satisfaction des salariés et là, nous sommes loin du compte. Aujourd’hui, à France Télécom, des salariés ont eu des augmentations inférieures au coût de la vie, c’est inadmissible.

La justice d’un accord salarial se mesure à la répartition équitable des
augmentations pour les salariés, or cet accord consacre 100 millions d’€ aux salariés tandis que 3,65 milliards d’€ sont réservés aux actionnaires, soit plus de 36 fois plus !

France Télécom est d’après une étude de CM-CIC Securities, tous critères confondus, l’entreprise du CAC40 la plus généreuse envers ses actionnaires. En 5 ans, (de 2005 à 2009) l’entreprise a versé quelque 20,9 milliards d’euros à ses actionnaires.

Un modèle de requête est à télécharger pour demander l’attribution de la prime de 500€.

Requête à télécharger pour demander la Prime de 500€

La requête, une fois remplie est à remettre à un militant CGT. Elles seront ensuite remises en bloc à la direction.