Une adresse au cadres

Toujours en regard de leur situation, les cadres attendent beaucoup du syndicalisme. Celui de la CGT, de la section cadres, proche, revendicatif, semble leur convenir.

Les résultats aux élections professionnelles l’attestent.

Ce qui confère à notre section cadres de grandes responsabilités : comment être mieux organisés pour aller à leur rencontre ? Pour qu’elles et ils prennent toute leur place dans le syndicat.

Le débat sur les cadres commerciaux a permis de mieux connaître cette catégorie de cadres et des initiatives ont été décidées.

Une réflexion sur « Une adresse au cadres »

  1. Bonjour, Et tout d’abord, nos meilleurs voeux pour l’année 2007, tant sur le plan privé que sur le plan professionnel. Cette année 2007 qui débute par les élections de nos Délégués du Personnel et de nos représentants au Comité d’Etablissement. Alors, en deux mots, pourquoi, en 2007, votez pour la CGT en Haute-Savoie ? En premier, parce que la plupart de nos candidats se représentent, et ont déjà acquis une expérience bien nécessaire. Nous avons appris sur le tas, en marchant, les pouvoirs (et les limites des pouvoirs) de nos mandats (CE, DP) au contact de représentants des différentes Directions qui appliquaient une conception restrictive de ceux ci. Nous sommes prêts à donner à ce rôle d’élu toute la dimension qui lui revient. De même, nous avons commencé à tisser des liens avec l’Inspection du Travail, liens qui seront utiles dans les années qui viennent si l’entreprise reste dans la logique managériale actuelle, trop unilatérale. Ensuite, le vote CGT pour se faire respecter. Vos n’êtes pas sans ignorer qu’il n’est pas toujours facile, en tant que cadre et quelque soit le niveau de responsabilité de chacun, de s’exprimer ouvertement. Pas plus que de contester la logique actuelle -logique uniquement financière-,pas plus que de critiquer certaines décisions visiblement erronées, pas plus que… Les enjeux personnels peuvent être très lourds. Le vote CGT permet de marquer sa différence. De montrer aux différentes directions que vous n’acceptez pas la politique actuelle, que vous n’êtes pas dupes de la propagande quotidienne au profit d’une politique essentiellement basée sur la rentabilité financière immédiate. Qu’une autre distribution des richesses que nous produisons est possible. Qu’un autre avenir est possible.

    le blog provisoire.ufc.fapt.cgt

Laisser un commentaire